Découvrez le palmarès étincelant des restaurants étoilés Michelin 2023 en Suisse romande !

Une fois de plus, la haute gastronomie suisse prouve sa capacité d’adaptation dans un contexte économique compliqué. Le Guide Michelin a annoncé sa sélection 2023 pour la Suisse romande, et le nombre de restaurants étoilés se maintient à un niveau élevé et constant. Au total, 138 établissements ont été récompensés en Suisse, dont certains chefs renommés ont réussi à conserver leurs trois étoiles.

Les restaurants Memories à Bad Ragaz, l’Hôtel de Ville de Crissier, le Cheval Blanc à Bâle et le Schloss Schauenstein à Fürstenau ont tous conservé leurs trois étoiles, témoignant de leur excellence culinaire et de leur constance dans la qualité des plats proposés.

Le classement romand des restaurants avec une et deux étoiles est également impressionnant. Cette année, dix-neuf restaurants ont reçu leur première étoile, et cinq nouvelles tables ont obtenu deux étoiles, dont trois en Suisse romande. Parmi les restaurants distingués, on retrouve le jeune chef Mariano Buda à Champex-Lac avec son restaurant “Au 1465”, Gerber Wyss à Yverdon-les-Bains, La Dispensa à Neuchâtel, Gilles Varone à Chandolin-Près-Savièse, l’Hôtel de Ville à Ollon et La Pinte des Mossettes à Cerniat.

Les Genevois peuvent également se réjouir de l’arrivée d’un nouveau restaurant deux étoiles Michelin dans le canton. Le restaurant L’atelier Robuchon, dirigé par Olivier Jean et son chef pâtissier Titouan Claudet, a été honoré et a reçu une standing ovation lors de la cérémonie de remise des prix.

D’autres jeunes chefs ont également été récompensés cette année. Dominik Sato et Fabio Toffolon, qui pilotent à quatre mains le restaurant japonais de l’hôtel Chedi Andermatt depuis seulement quatre mois, ont remporté deux étoiles. Silvio Germann, disciple d’Andreas Caminada et chef du Mammasberg à Freidorf, a également reçu deux étoiles. À seulement 34 ans, le chef lucernois installé depuis un an dans le canton de Saint-Gall a été nommé Chef de l’année par le Gault&Millau la semaine dernière, et sa récompense au Guide Michelin confirme son talent exceptionnel.

Parmi les nouveaux chefs étoilés, deux chefs installés en Suisse romande depuis moins de trois ans ont également été honorés. Benoit Carcenat, Meilleur Ouvrier de France, a reçu une étoile supplémentaire pour La Table du Valrose à Rougemont. Franck Pelux, jeune chef de La Table du Lausanne Palace, a également été récompensé d’une étoile supplémentaire.

Avec cette sélection de 2023, la Suisse compte désormais 26 restaurants doublement étoilés, ce qui souligne la position de la Suisse comme l’une des destinations gastronomiques les plus prestigieuses au monde.

En plus des étoiles, le Guide Michelin a également décerné neuf étoiles vertes cette année. Cette distinction honore les chefs pour leur approche singulière de la gastronomie et leur engagement en faveur de la durabilité et de la provenance locale des produits. Deux restaurants de la région romande ont été mentionnés : celui du valaisan Benjamin Le Maguet, situé aux Évouettes, et celui de Gilles Varones à Chandolin-près-Savièse.

Malheureusement, deux restaurants romands ont également perdu leur étoile cette année. Philippe Chevrier, installé depuis 1987 au Domaine de Châteauvieux, a perdu sa deuxième étoile qu’il avait réussi à maintenir pendant près de trente ans. Marie Robert a également perdu l’étoile de son restaurant “Le Café Suisse” à Bex.

En plus des étoiles, le Guide Michelin a décerné plusieurs prix spéciaux lors de la cérémonie de remise des prix.

Laisser un commentaire

mentionslegales ph